Géopolitique des réfugiés syriens

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Hana Jaber, chercheuse à l’Arab Reform Intitiative, coauteure de Mondes en mouvement. Migrants et migrations au Moyen-Orient au tournant du XXIe siècle (IFPO, 2005), et Henry Laurens, professeur au Collège de France auquel nous devons notamment Les Crises d’Orient : 1768-1914 (Fayard, 2017), réfléchissent sur l’essence du conflit syrien et sur la nature des camps de réfugiés, puis passent en revue la situation dans trois pays limitrophes – la Turquie, la Jordanie et le Liban –, avant de conclure à propos du rôle, ou plutôt du non-rôle de l’Europe en général et de la France en particulier…