Après la classe aménagée, que deviennent les anciens élèves?

9 photos

La Section d’enseignement général et professionnel adapté (Segpa) du collège Béranger à Péronne (Somme) avait accepté d’accueillir Mediapart pendant l’année scolaire 2019/2020. Nous avons pu suivre élèves et enseignants jusqu’en février (voir en fin de ce portfolio). Après la période de confinement, les cours reprennent entre le 4 et le 12 juin et les examens se dérouleront en contrôle continu. Quels destins pour les adolescents passés par la Segpa de ce collège ? Portraits de quatre anciens élèves qui ont traversé la crise du Covid-19 à leur manière.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. Patrick Artinian

    26 février 2020, Chaulnes (Somme). L’an dernier, Ylan Millau, 22 ans, a inauguré sa boutique de boucher-charcutier-traiteur à Chaulnes, dans la Somme, une petite ville au sud de Péronne. Son ambition ? Ouvrir plusieurs autres boutiques pour son père et son frère qui travaillent déjà avec lui. La crise du Covid n’a pas été fatale à son tout jeune commerce. « J’ai perdu un peu de chiffre d’affaires côté traiteur mais la boucherie est restée ouverte et a très bien marché. À part du gel hydro à l’entrée, je n’ai fait aucune modification dans le magasin. On ne portait pas de masque, les clients rarement. Dans les petites villes comme ici, la tension a été moins grande. »

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers portfolios

Portfolio — 16 photos
par Photos et textes Isabelle Eshraghi
Portfolio — 10 photos
par Photos Steven Wassenaar Textes Alexia Eychenne
Portfolio — 13 photos
par Photos Yulia Nevskaya Textes Estelle Levresse

À la Une de Mediapart

Journal — France
Des médecins accompagnant des patients en cancérologie confient leurs doutes
La convention citoyenne sur la fin vie qui s’ouvre aujourd’hui doit se prononcer sur une légalisation de l’aide active à mourir. Deux médecins de l’Institut de lutte contre le cancer Gustave-Roussy, qui sont auprès des malades en fin de vie, partagent leur vécu et leurs interrogations.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Économie et social
EDF face aux coupures d’électricité : la débâcle énergétique
Jamais EDF ne s’était trouvée en situation de ne pas pouvoir fournir de l’électricité sur le territoire. Les « éventuels délestages » confirmés par le gouvernement attestent la casse de ce service public essentiel. Pour répondre à l’urgence, le pouvoir choisit la même méthode qu’au moment du Covid : verticale, autoritaire et bureaucratique.
par Martine Orange
Journal — France
Faux scoop du « Point » sur Garrido-Corbière : un « accident industriel » écrit d’avance
Alors que l’hebdo avait promis de faire son autocritique en publiant une enquête pour revenir sur ses fausses accusations visant le couple LFI, la direction l’a finalement enterrée. Sur la base de documents internes, Mediapart retrace les coulisses de ce fiasco, prédit deux mois avant par des salariés.
par David Perrotin et Antton Rouget
Journal — France
Lutte contre l’antisémitisme : angle mort de la gauche ?
Les militants de la gauche antiraciste ont-ils oublié l’antisémitisme ? Un essai questionne le rôle des gauches dans la lutte contre l’antisémitisme et plaide pour la convergence des combats. Débat dans « À l’air libre » entre son autrice, Illana Weizman, un militant antiraciste, Jonas Pardo, et le député insoumis Alexis Corbière.
par À l’air libre