Brexit: les frontières toujours ardentes de l’Irlande du Nord

Par

Le problème de la frontière nord-irlandaise focalise une bonne partie des crispations autour du Brexit. Car quand le Royaume-Uni aura quitté l’Union européenne, quel type de frontière rétablir au juste entre l’Irlande du Nord et la République d’Irlande, qui, elle, restera dans l’UE ? Gilles Favier a, sur la durée, suivi le conflit en Irlande du Nord qui s’est achevé en 1998. Ses photographies ont été rassemblées dans un livre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. 1981. Le conflit en Irlande du Nord, « Les Troubles » comme on les appelle, a déjà plus de dix ans. Deux camps s’affrontent : les loyalistes ou unionistes (favorables au rattachement au Royaume-Uni et souvent protestants) et les républicains (favorables à un rattachement à la République d'Irlande – créée en 1921 –, et souvent catholiques). Ici, à Belfast-Ouest, le quartier républicain détruit pendant les événements.

Voir tous les portfolios