A Calais, un virus tel un caillou dans la campagne

20 photos

Les annulations d’événements par mesure de protection contre le Covid-19 et la fin de la campagne municipale ont rythmé la semaine à Calais (62). Dans cette ville où les traces de la crise des migrants sont toujours vives, les étudiants en photographie de l’Emi-CFD ont saisi les militants sur le terrain et des citoyens intéressés par les débats ou très éloignés de la politique.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. © Marion ESQUERRE

    10 mars 2020, quartier du Petit Courgain, Calais. Laurent Roussel et deux colistiers font du porte-à-porte. Laurent Roussel est tête de liste du Rassemblement des citoyens calaisiens (RCC), qui se revendique sans étiquette. Il compte 49 candidats issus de tous les quartiers de la ville et majoritairement des milieux populaires. Ils sont en grande partie novices en politique et ne se seraient jamais engagés derrière une candidature soutenue par un parti politique.

    Ici, ils sont dans la rue Chateaubriand, dont la partie nord est constituée de petits pavillons indépendants gérés par l’office HLM de la ville. Le quartier du Petit Courgain jouxte le port de Calais. Il est coupé en deux par la rue Mollien, où se situe le café Au Cabestan. D’un côté du quartier, des petits pavillons, de l’autre, du logement HLM. Nathalie, seconde sur la liste, a grandi dans un immeuble HLM, récent à l’époque. Elle vit désormais dans la partie pavillonnaire. Elle a découvert il y a peu que les habitants de la zone pavillonnaire appelaient la partie HLM « les blocs ». Quand elle était petite, elle, parlait des « bâtiments ».

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers portfolios

Portfolio — 15 photos
par Patrick Artinian
Portfolio — 20 photos
par Gabriel Gauffre et Sadak Souici / Agence Le Pictorium
Portfolio — 13 photos
par Rachida El Azzouzi

À la Une de Mediapart

Journal — France
À LR, des alertes jamais vraiment prises au sérieux
L’affaire Damien Abad concerne d’abord la majorité d’Emmanuel Macron qui l’a promu ministre. Mais elle interpelle aussi son ancien parti, Les Républicains, alors que plusieurs élus affirment avoir été alertés de longue date.
par Lénaïg Bredoux et Ilyes Ramdani
Journal — France
Le « parachutage », révélateur des dilemmes de la représentation
Les élections législatives fourmillent de cas de « parachutages ». Volontiers dénoncés, sont-ils si choquants ? La pratique, parfois assumée, n’a pas toujours été mal vue par le passé. Si elle reste sulfureuse, c’est à cause des failles de la représentation dont elle est le symptôme. 
par Fabien Escalona et Ilyes Ramdani
Journal — International
Au Pakistan, la température frôle les 50 °C et accable les plus pauvres
Classé en 8e position parmi les pays les plus à risques face au changement climatique, le Pakistan vient de subir une vague de chaleur quasi inédite. D’Islamabad à Karachi, des millions de personnes ont fait leur possible pour assurer le quotidien dans des conditions extrêmement difficiles.
par Marc Tamat
Journal — France
Planification écologique : un gouvernement à trous
Emmanuel Macron avait promis, pendant l’entre-deux-tours, un grand tournant écologique. Si une première ministre a été nommée pour mettre en œuvre une « planification écologique et énergétique », le nouvel organigramme fait apparaître de gros trous et quelques pedigrees étonnants.
par Mickaël Correia, Jade Lindgaard et Amélie Poinssot