«Ces élèves ont d'abord des problèmes sociaux et économiques»

Par

Deuxième étape de notre année auprès de la Section d’enseignement général et professionnel adapté (Segpa) du collège Béranger à Péronne, dans la Somme, face à des élèves « considérés comme en grande difficulté scolaire » (la première étape est ici).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. 12 novembre 2019 au collège Béranger de Péronne (Somme), classe de 5e. Les élèves sont chargés de concevoir une affiche afin d’expliquer les troubles en “dys”. Les élèves de Segpa sont principalement touchés pas la dyslexie mais aussi parfois par la dysphasie, la dyspraxie, la dyscalculie, la dysgraphie, etc.
    « Certains élèves arrivent au collège sans même savoir écrire correctement. Pour eux, l’écriture cursive en suivant une ligne droite est impossible. Parfois, il n’y a même pas eu de travail fait chez l’orthophoniste », commente Kevin Loeuillet, le professeur des écoles des 5e.   

Voir tous les portfolios