Dans l’extrême sécheresse du Kenya, trois femmes cherchent l’or bleu

12 photos

Alors que le pays africain vient de désigner son nouveau président, la grave sécheresse qui frappe les communautés rurales du comté de Taita-Taveta a de terribles conséquences sur la vie quotidienne des populations. Le photographe Victor Leon a suivi Patience, Vainess et Grace. Des femmes en première ligne pour lutter et faire vivre leurs familles. En recherche permanente de l’eau.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. Victor Leon

    Taita-Taveta (Kenya), 26 juillet 2022. C’est l’heure du petit-déjeuner dans la maison de Patience. Ce matin, il consiste en riz et haricots, comme tous les autres repas. La famille se lève avec le soleil, puis les enfants partent à l’école, à une heure de marche de la propriété.

    Bien qu’elle dispose de 10 hectares de terres, Patience ne parvient pas à faire pousser quoi que ce soit. Bordée par le parc national de Tsavo, la zone est quotidiennement visitée par des éléphants en quête de nourriture et d’eau, détruisant toute plantation.

    En raison de l’insuffisance et de l’instabilité de ses revenus, Patience, qui fait vivre ce foyer de sept personnes, ne peut pas fournir trois repas par jour à ses proches. Détruisant les champs, les éléphants constituent aussi une menace pour les enfants : il nest pas rare que les élèves les rencontrent sur le chemin de l’école.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié