Portfolios

Dans les pas de mon grand-père, survivant du génocide arménien

29 photos

Cette année encore, et pour la 99e fois, est commémoré le sombre anniversaire du 24 avril 1915, jour de la rafle des intellectuels de Constantinople, prémices d’un génocide qui provoqua de 1915 à 1918 la mort de plus d’un million d’Arméniens de l’Empire ottoman (la Turquie a fait un pas inédit, mercredi, en présentant officiellement ses condoléances). Parmi les survivants, Khatcher Artinian. Chassé de son village en août 1915, âgé tout juste de 10 ans, son périple s'acheva à Marseille en 1924. Neuf ans en déportation à travers un Empire ottoman à la dérive. Il y a quelques années, Patrick Artinian, son petit-fils, a retrouvé Turkmen sur une carte, dans l’ouest de la Turquie, village natal de Khatcher où il vécut les dix premières années de son existence. Le photographe décida de s’immerger dans la vie turque d’aujourd’hui qui aurait dû être la sienne si l’histoire avait redistribué les cartes différemment. 

Patrick Artinian

24 avril 2014 à 12h21

La lecture des articles est réservée aux abonné·e·s. Se connecter

  1. © Patrick Artinian

    Dans la campagne autour de Turkmen. Sur ma route, je fis des rencontres, souvent belles et touchantes, comme Ergun un petit homme handicapé ne parvenant à se déplacer que muni des ses béquilles ou dans sa voiture aménagée, joueur de saz, sorte de luth turc, à ses heures, et qui devint mon ami et mon guide sur place. Comptable pour le village voisin de Yenipazar, toujours prompt à en vanter les mérites, il était au début persuadé que ma présence était due à mon engouement pour le “Canyon de Yenipazar”, une anfractuosité rocheuse dans la montagne qui devrait, selon lui, attirer des flots de randonneurs grâce au site web qu’il venait de monter avec son fils.

Abonnement mediapart

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers portfolios

Portfolio — 19 photos
par Laurent Carre et Jeanne Frank
Portfolio — 19 photos
par Isabelle Eshraghi
Portfolio — 20 photos
par Photos : Sadak Souici / Agence Le Pictorium | Textes : Théophile Simon
Portfolio — 14 photos
par Édouard Bride (Photos) et Nicolas Montard (Textes)

À la Une de Mediapart

Journal — Économie
Chez Lidl, la souffrance à tous les rayons
Le suicide de la responsable du magasin de Lamballe, en septembre, a attiré la lumière sur le mal-être des employés de l’enseigne. Un peu partout en France, à tous les niveaux de l’échelle, les burn-out et les arrêts de travail se multiplient. La hiérarchie est mise en cause. Premier volet d’une enquête en deux parties. 
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal — France
« Les intérimaires construisent le Grand Paris et on leur marche dessus »
Des intérimaires qui bâtissent les tunnels du Grand Paris pour le compte de l’entreprise de béton Bonna Sabla mènent une grève inédite. Ils réclament une égalité de traitement avec les salariés embauchés alors qu’un énième plan de sauvegarde de l'emploi a été annoncé pour la fin de l’année. 
par Khedidja Zerouali
Journal — France
À Rennes, la justice malmenée par la « crise du service public »
En pleine mobilisation du monde judiciaire, des magistrats rennais racontent leurs désillusions et leurs regrets face à leurs propres insuffisances. Cernés par les priorités contradictoires, ils examinent chaque dossier en gardant un œil sur la montre. 
par Camille Polloni
Journal — France
Hôpital : « On prêche dans le désert, personne ne nous entend »
Les hospitaliers ont, une fois encore, tenté d’alerter sur les fermetures de lits, de services d’urgence, la dégradation continue des conditions de travail, leur épuisement et la qualité des soins menacée. Mais leurs manifestations, partout en France samedi, sont restées clairsemées.
par Caroline Coq-Chodorge