Englewood: au cœur du «southside» de Chicago

Par

Le quartier d’Englewood, au sud de Chicago, est l’un des plus pauvres de la troisième ville la plus peuplée des États-Unis. Il a perdu les deux tiers de ses habitants depuis les années 1970 et il est aujourd'hui la proie du chômage et des gangs. Alors que la criminalité a baissé partout dans les grandes villes américaines depuis quinze ans, il y a eu 77 homicides en 2016 à Englewood. Malgré ces conditions difficiles, les habitants continuent d’essayer d’y vivre, à défaut de pouvoir déménager ailleurs. Ce reportage est le fruit de trois ans de travail à Englewood.
Sur le même sujet, voir aussi sur Mediapart le documentaire « My name is Gary ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Les enfants d'Englewood défilent parmi les ruines du quartier, lors de la parade de « retour à l'école » au début de l'année scolaire.

Voir tous les portfolios