Exposition : un hommage aux marges à la bibliothèque de Lyon

16 photos

Jusqu’au 28 janvier, une exposition à la bibliothèque municipale de Lyon explore les trésors du fonds Michel Chomarat, un archiviste passionné qui a collecté des dizaines de milliers d’objets et documents qui ont en commun la marginalité, des cultures LGBTQI+ aux formes culturelles populaires, souvent dévaluées. Voyage dans l’exposition avec son commissaire, Antoine Idier.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. Michel Chomarat, par Julien Adelaere

    Lyon (Rhône).– « Michel Chomarat, éditeur, collectionneur, activiste gay et de la mémoire, est né en 1948 à Lyon. Il a été condamné pour homosexualité à la fin des années 70 », raconte Antoine Idier, sociologue, historien et commissaire de l’exposition lyonnaise « Dans les marges, 30 ans du fonds Michel Chomarat à la bibliothèque ».

    « Abrité à la bibliothèque de Lyon, nourri d’apports multiples au fil des ans, le fonds d’archives qu’il a rassemblées depuis trois décennies est composé de 60 000 œuvres et documents de toutes sortes. Et ce ne sont que les documents catalogués ! On estime qu’il en reste à peu près autant à inventorier. Le fonds occupe le tiers d’un étage de la bibliothèque et fait plus d’un kilomètre et demi de métrage linéaire… Et il ne cesse de s’accroître au fil des ans par la volonté même du collectionneur et de nombreux donateurs. En documentant les cultures populaires, les marges, les formes culturelles méprisées ou dévaluées, les cultures minoritaires au sens large, il dessine une sorte de “contre-patrimoine”. C’est aussi le premier fonds LGBTQI+ dans une institution publique en France, voire en Europe. »

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié