Fuir la guerre au Mali

Par

La guerre les a fait fuir. À l'intérieur même du Mali pour certains, dans des camps du Burkina Faso pour d'autres. Déplacés ou réfugiés, ils ont quitté les régions de Tombouctou, Gao, Kidal, Menaka et n'y retourneront pas « tant que la paix ne sera pas revenue ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Mali, Mopti, mars 2013. Ces déplacés sont installés dans le camp “Hôtel des chauffeurs” « depuis plus de huit mois ». Pour la plupart, les personnes rencontrées ici ont fui le Nord après l'arrivée des “islamistes” dans la crainte de l'application de la charia.

Voir tous les portfolios