Irak : à Bassora, les crises climatique et politique empoisonnent la population

20 photos

On l’appelait autrefois la « Venise du Moyen-Orient ». Confrontée aujourd’hui au réchauffement climatique, aux barrages des pays frontaliers (la Turquie et l’Iran) et à l’incurie gouvernementale, la province irakienne de Bassora lutte contre un très grave déficit hydrique. La crise sanitaire de l’été 2018, durant laquelle près de 118 000 personnes ont été empoisonnées par l’eau, n’a pas suffi à renverser la situation.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. © Sadak Souici

    Bassora (Irak), le 29 octobre 2021. Adnan Ahmed, un agriculteur de la banlieue de Bassora, irrigue ses champs avec une eau pestilentielle pompée dans les canaux pollués de la ville. « Je suis la dernière génération à vivre sur cette terre », prophétise-t-il devant les rares arbres fruitiers encore debout.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers portfolios

Portfolio — 17 photos
par Jan Schmidt-Whitley / Le Pictorium
Portfolio — 15 photos
par Patrick Artinian
Portfolio — 20 photos
par Gabriel Gauffre et Sadak Souici / Agence Le Pictorium

À la Une de Mediapart

Journal — France
Clinea, la psychiatrie très lucrative façon Orpea
Les cliniques psychiatriques Clinea sont la filiale la plus rentable d’Orpea. Elles profitent des largesses de l’assurance-maladie, tout en facturant un « confort hôtelier » hors de prix à leurs patients. Pour les soins et le management, le modèle est un copié-collé du groupe.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — France
Le malentendu Pap Ndiaye
Insulté par l’extrême droite et critiqué par certains partisans de Macron, le ministre de l’éducation nationale est en réalité un modéré, loin des caricatures indigénistes et des procès en wokisme. Mais, entouré de proches de Jean-Michel Blanquer et du président, Pap Ndiaye aura du mal à s’imposer.
par Joseph Confavreux et Ellen Salvi
Journal — France
Législatives : comment le RN cible le rassemblement des gauches
Mediapart a pu consulter les documents fournis aux candidats du parti d’extrême droite pour les législatives. Ils montrent que le parti fait manifestement peu confiance à ses troupes sur le terrain. Ils s'en prennent à la coalition de gauche Nupes, rebaptisée « extrême gauche pro-islamiste ».
par Lucie Delaporte
Journal — France
Le travail sexuel, angle mort de la Nupes pour les législatives
Le sujet n'a jamais fait consensus à gauche. Le programme de la Nupes est marqué par les positions abolitionnistes, majoritaires dans les partis. Plusieurs acteurs de terrain s'insurgent. 
par James Gregoire