A la frontière birmano-thaï, au cœur de la lutte contre les épidémies

17 photos

Plusieurs épidémies, dont la dengue, ravagent l'Asie du Sud-Est, sous l’effet des mouvements de populations et des changements climatiques. Le long de la frontière thaïlandaise où vivent plus de 100 000 réfugiés birmans, les centres de santé sont de plus en plus démunis. Lire aussi : L’Asie du Sud-Est ravagée par une épidémie de dengue inédite

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. Luke Duggleby / Redux Pictures

    Octobre 2019, Mae Sot (Thaïlande). Aux abords de Mae Sot, au nord-ouest de la Thaïlande, la rivière Moei marque la frontière avec l’État Karen et la ville de Myawaddy en Birmanie. Pendant des décennies, le paludisme a été la première cause de mortalité dans cette région de moyenne montagne. Grâce à un vaste programme de prévention, détection et traitement médicamenteux, le Plasmodium falciparum, l’espèce de parasite qui cause la forme la plus grave du paludisme, a été pratiquement éliminé dans la zone. Mais en 2019, la mousson a apporté le fardeau des virus de la dengue et du chikungunya, ce dernier ayant migré de l’extrême sud de la Thaïlande vers le nord, le long de la frontière birmane.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers portfolios

Portfolio — 16 photos
par Photos et textes Isabelle Eshraghi
Portfolio — 10 photos
par Photos Steven Wassenaar Textes Alexia Eychenne
Portfolio — 13 photos
par Photos Yulia Nevskaya Textes Estelle Levresse
Portfolio — 9 photos
par Antton Rouget, Sarah Brethes et Valentine Oberti

À la Une de Mediapart

Journal — France
Des logements « vite et pas cher » : l’immense défi marseillais
Le premier Conseil national de la refondation (CNR) délocalisé et dédié au logement s’est tenu à Marseille. La deuxième ville de France, où les prix s’envolent avec une gentrification accélérée de certains quartiers, compte aussi une trentaine de bidonvilles. Le chantier du logement digne reste immense.
par Lucie Delaporte
Journal — France
Paris 2024 : cérémonie d’ouverture entre amis
Le comité d’organisation des Jeux vient d’attribuer le marché de la cérémonie d’ouverture sur les bords de Seine. Le vainqueur : un groupement dont une agence est liée au « directeur des cérémonies » de Paris 2024, qui avait justement imaginé le concept.
par Sarah Brethes et Antton Rouget
Journal — France
Violences sexuelles : ce que révèle l’enquête, classée sans suite, visant le chanteur de No One Is Innocent
Mediapart a consulté la procédure judiciaire visant Marc Gulbenkian, figure du rock français, accusé d’agression sexuelle par l’une de ses proches. Alors que la plainte a été classée le 2 novembre, l’avocate de la victime, qui s’appuie sur un enregistrement versé au dossier, dénonce une « hérésie » et annonce un recours.
par Donatien Huet
Journal — International
En Centrafrique, le groupe Wagner étend son emprise sur le secteur du diamant
Des individus liés à la société militaire privée russe ont créé un bureau d’export de diamants en 2019. Officiellement, son volume d’activité est très modeste. Officieusement, plusieurs acteurs du secteur décrivent un système de prédation qui s’étend.
par Justine Brabant et European Investigative Collaborations (EIC)