La joyeuse renaissance d'un village breton

Par

À une encablure de Carhaix, au centre de la Bretagne, Trémargat : 150 habitants dans les années 1980, presque 200 aujourd'hui. Comment un village sur une terre pauvre et caillouteuse parvient-il à enrayer l'exode rural ? Tout commence dans les années post-68. Plusieurs jeunes couples s'installent, profitant de terrains bon marché. Ils sont plutôt bien accueillis par les paysans locaux qui voient depuis des années leurs enfants quitter le pays pour la ville en laissant les fermes derrière eux. Depuis, les enfants de ces pionniers ont pris la relève, d'autres sont venus, attirés par ce « qui se faisait ici » : l’entraide, la solidarité, l’écologie et la démocratie participative.

Mots-clés

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. En ce 5 juillet 2014, une grande fête est organisée à Trémargat pour célébrer les jeunes nés en 1996 et qui viennent d’obtenir le bac. Tout le monde participe à son organisation.

Voir tous les portfolios