Portfolios

«Las Patronas», nourricières de migrants

14 photos

Depuis 1995, dans l’État de Veracruz au Mexique, un groupe de femmes nommées « las Patronas » ont pris sur elles de nourrir les migrants d’Amérique centrale qui voyagent à bord du train de marchandises la Bestia afin de rejoindre la frontière des États-Unis. Les Patronas cuisinent chaque jour les sacs de nourriture redistribués aux migrants. Il passe jusqu’à trois trains par jour. Un qui-vive permanent et un geste d’amour à l’arraché sur le bord des voies.

Mahé Elipe

3 août 2019 à 11h25

La lecture des articles est réservée aux abonné·e·s. Se connecter

  1. © Mahé Elipe

    Mur du refuge de las Patronas. C’est au sein d’une ancienne usine d’huile, transformée en refuge, que les Patronas cuisinent les précieux sacs de nourriture. Sur cette façade a été peinte la Vierge Marie et, en fond, le fameux train de marchandises nommé la Bestia, avec des migrants sur ses wagons.

Abonnement mediapart

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers portfolios

Portfolio — 19 photos
par Laurent Carre et Jeanne Frank
Portfolio — 19 photos
par Isabelle Eshraghi
Portfolio — 20 photos
par Photos : Sadak Souici / Agence Le Pictorium | Textes : Théophile Simon
Portfolio — 14 photos
par Édouard Bride (Photos) et Nicolas Montard (Textes)

À la Une de Mediapart

Journal — France
À Rennes, la justice malmenée
En pleine mobilisation du monde judiciaire, des magistrats rennais racontent leurs désillusions et leurs regrets face à leurs propres insuffisances. Cernés par les priorités contradictoires, ils examinent chaque dossier en gardant un œil sur la montre. 
par Camille Polloni
Journal — France
Hôpital : « On prêche dans le désert, personne ne nous entend »
Les hospitaliers ont, une fois encore, tenté d’alerter sur les fermetures de lits, de services d’urgence, la dégradation continue des conditions de travail, leur épuisement et la qualité des soins menacée. Mais leurs manifestations, partout en France samedi, sont restées clairsemées.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — France
Valérie Pécresse, l’espoir inattendu de la droite
La présidente de la région Île-de-France a remporté le second tour du congrès organisé par Les Républicains, en devançant nettement Éric Ciotti. Désormais candidate de son camp, elle devra résoudre l’équation de son positionnement face à Emmanuel Macron.
par Ilyes Ramdani
Journal — Culture-Idées
Chez Éric Zemmour, un fascisme empreint de néolibéralisme
Le candidat d’extrême droite ne manque aucune occasion de fustiger le libéralisme. Mais les liens entre sa vision du monde et la pensée historique du néolibéralisme, à commencer par celle de Hayek, sont évidents.
par Romaric Godin