Les cheminots rêvent de 1995, les lycéens de Mai 68

Par

De gare de l’Est à la Bastille, le long du cortège contre la réforme de la SNCF, a soufflé ce jeudi 22 mars à Paris l’espoir d’un grand mouvement qui naît, prend, dure…  Puis tous les manifestants se sont retrouvés place de la Bastille, élèves, étudiants, fonctionnaires et cheminots. Notre reportage photo.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Gare de l'Est, Paris. 22 mars 2018. Venus de toute la France, les cheminots lancent leur premier grand mouvement social de l'ère Macron. À partir du 3 avril, fait inédit, ils alterneront deux jours de grève, trois jours de reprise du travail pendant trois mois. Ils se disent « déterminés » à faire reculer le gouvernement qui veut réformer la SNCF par ordonnances et s’attaquer au régime spécial des cheminots.

Voir tous les portfolios