Les Coup de tonnerre de Téhéran

Par

Le baseball est apparu il y a vingt ans en Iran. Seulement personne ne le sait. Pas même les Iraniens. L’équipe de Téhéran nommée « Azarakhsh » (Coup de tonnerre) est la meilleure équipe du pays, l’Iran pointe à la 45e place mondiale. Et c’est dans le plus grand anonymat qu'elle s’entraîne quatre fois par semaine sur un terrain reculé.

Mots-clés

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Dans les locaux de l’association de baseball iranien, en avril 2013. Ce sport, adulé aux États-Unis (“Le Grand Satan” selon la rhétorique politique de la République islamique d'Iran), a été introduit en Iran par Mehrdad Hajian, aujourd'hui entraîneur de l'équipe de Téhéran. Expulsé des États-Unis après y avoir travaillé illégalement pendant vingt ans (notamment en tant qu'agent d'entretien dans le stade des Red Sox à Boston), il arrive dans l'Iran post-Révolution et découvre une annonce pour la création d'une ligue de baseball. L'idée émanait de Mohammad Bagher Zolfagharian, un homme d'affaires influent, motivé avant tout par des raisons économiques.

Voir tous les portfolios