Manifestants du 17-Octobre : une mémoire en partage

11 photos

Ce jour de 1961, alors que les Algériens manifestaient pacifiquement contre le couvre-feu qui leur était imposé, plus de deux cents personnes périrent dans une répression sanglante. La mémoire de l’événement est liée à l’histoire de l’immigration et des bidonvilles de Nanterre. Lieux que Monique Hervo, photographe, a documentés. Un témoignage à retrouver dans le livre de Mehdi Lallaoui.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. Fonds Au nom de la mémoire

    Le 17 octobre 1961, Paris. Les Algériens manifestaient pacifiquement à Paris contre le couvre-feu qui leur était imposé par le gouvernement. Plusieurs évaluations font état de près 50 000 personnes dans les rues.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié