Marseillais du Nord

Par

Entre 1992 et 1993, sur commande du ministère de la culture, Gilles Favier photographie La Renaude, enclave du nord de Marseille. Un quartier « sensible » divisé en deux – en gros, les familles arabes en haut, les familles gitanes en bas. Gilles Favier y restera un an et demi, réalisant au format 6 x 6 une série de portraits en noir et blanc. Plus de deux décennies après leur réalisation, les éditions Le Bec en l’air ont eu la bonne idée de confronter ce corpus d’images à l’écriture de Philippe Pujol, prix Albert-Londres 2014 pour sa série d’articles « Quartiers shit » sur les quartiers nord de Marseille.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Une famille devant son garage. Le garage est le lieu où les familles passent le plus de temps. On y répare la voiture, mais on y mange également parfois. Patricia, la mère, avec ses deux enfants et son compagnon.
    (Les légendes des photos sont de Gilles Favier)

Voir tous les portfolios