Monique Pinçon-Charlot en campagne dans un ghetto du gotha

11 photos

La sociologue Monique Pinçon-Charlot, connue pour ses travaux sur les riches (elle est l'auteure, avec son mari Michel Pinçon, de Voyage en grande bourgeoisie, PUF, 1997 ; Les Ghettos du gotha. Comment la bourgeoisie défend ses espaces, Seuil, 2007 ; et, dernièrement, Les Prédateurs au pouvoir. Main basse sur notre avenir, Textuel, 2017), est candidate aux législatives dans la très chic 13e circonscription des Hauts-de-Seine. Nous l'avons suivie en campagne du vendredi 2 au mardi 6 juin. Certains s'émerveillent, d'autres aimeraient la voir disparaître.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. © PATRICK ARTINIAN

    Monique Pinçon-Charlot se présente dans la 13e circonscription des Hauts-de-Seine sur une liste portée par le PC, Ensemble et diverses associations, mais sans le soutien des mélenchonistes qui font bande à part. L'ancienne directrice de recherche au CNRS a disséqué, pendant trente ans, le mode de vie et de reproduction des millionnaires, des milliardaires, de l’oligarchie, tout cet entre-soi du gotha des nantis. Depuis leur départ en retraite en 2007, elle et son mari sont dégagés de tout devoir de réserve. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers portfolios

Portfolio — 20 photos
par Isabelle Eshraghi
Portfolio — 13 photos
par Photos et textes Arthur Larie et Bastien Massa
Portfolio — 15 photos
par Photos Mahé Elipe Textes Caterina Morbiato

À la Une de Mediapart

Journal — Écologie
Sobriété : le gouvernement a un plan, mais qui pour l’appliquer ?
L’exécutif annonce de nombreuses mesures pour réduire la consommation d’énergie de 10 % d’ici à 2024. Mais presque tout est basé sur le volontariat et les moyens de mise en œuvre restent flous. 
par Jade Lindgaard
Journal — France
Altice obtient une censure d’articles à venir au nom du secret des affaires
Le groupe de Patrick Drahi demandait en référé, au nom du secret des affaires, la censure de trois articles publiés par le site Reflets et exploitant des documents interne mis en ligne par des hackers. Le tribunal de commerce a rejeté cette demande mais ordonne au journal de ne plus écrire sur le sujet.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — France
En France, « rien n’a été prévu » pour accueillir les exilés russes
Depuis le début de la guerre d’invasion russe en Ukraine, des centaines de Russes sont venus chercher refuge en France. Confrontés à un manque criant de politique d’accueil et à des obstacles en tout genre, ils ont surtout trouvé de l’aide auprès de réseaux d’entraide.
par Nejma Brahim
Journal — France
Procès France Télécom : une condamnation pour l’exemple ?
Le 30 septembre, les anciens dirigeants de France Télécom ont vu leur condamnation pour « harcèlement moral institutionnel » confirmée en appel. Leur politique de départs forcés, menée à partir de 2007, avait débouché sur une vague de suicides. Mais les responsables échappent à la prison ferme. Quelle portée pour ce jugement ?
par À l’air libre