«Mønsonge», dans la tête de ceux qui la perdent

12 photos

Les maladies neurodégénératives touchent 850 000 personnes et impliquent 3 millions d’aidants en France. La Halte répit de Rieux-Volvestre en Haute-Garonne accompagne ces personnes depuis plusieurs années autour d’activités socioculturelles et de bien-être. Avec la compagnie Théâtre extensible, la Halte répit a créé un spectacle mettant au centre les malades, les aidants, les bénévoles, les professionnels, accompagnés de comédiens. Texte et mise en scène ont été imaginés d’après leurs témoignages. Cette création s’est accompagnée de photos de Vladimir Vasilev, tout aussi oniriques.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. Vladimir Vasilev

    Rieux-Volvestre, Haute-Garonne, 2019. Au départ de cette série photographique Mønsonge, l’envie de travailler sur le vrai et le faux, le réel et l’imaginaire. Ici, un comédien, metteur en scène sur le projet de la compagnie Théâtre extensible, travaille avec des malades pour la pièce Demain j’ai oublié.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié