Paris en brousse : portraits croisés

Par

Né vers 1943 à Podor, au nord du Sénégal, Oumar Ly photographie depuis 1963 les gens alentour. Portraits individuels, de groupe, ou instantanés, chacun raconte une histoire : l'objectif est toujours le même (un Rolleiflex 6×6), la distance aussi, mettant en relief la pause ou le décor choisis par le modèle. Pour l'exposition qui lui est consacrée jusqu'au 1er décembre au Comptoir général (Paris X), il a quitté exceptionnellement son village et tiré le portrait de quelques visiteurs. Dialogue en images entre brousse et capitale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Portrait de brousse, 1963-1978.

Voir tous les portfolios