Regards de Roms

Ces photos sont extraites d'un livre La Place Ris-Orangis (éd. Éditions illimitées). Elles ont été prises dans un lieu qui n'existe plus. Il a été évacué le 3 avril. Elles ont été prises par les Roms qui y vivaient alors, avec des appareils prêtés par Le Bal/La Fabrique du Regard. L'atelier était coordonné par Aude Tincelin et Jean-François Joly dans le cadre d'un projet au long cours baptisé PEROU pour Pôle d’exploration des ressources urbaines. Ces photos racontent le quotidien de ce bidonville, la vie sur le terrain, les soirées dans les cabanes, les trajets dans la ville, mais surtout, ainsi que l'analyse Carine Fouteau dans ce billet, « pour une fois, l’objectif est inversé ». Pour une fois, « ce sont eux qui cadrent, posent, décident de sourire ou pas, qui déclenchent ».

Mots-clés

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. 4 mars 2013

Voir tous les portfolios