À Saint-Claude, avec les irréductibles de la fonderie

Par

Suite du portfolio du 30 mai consacré aux salariés de la fonderie MBF Aluminium de Saint-Claude, dans le Jura, qui multipliaient les actions pour sauver leur entreprise. Malgré la liquidation de l’entreprise reportée plusieurs fois, malgré les kilomètres parcourus et les manifestations multiples, malgré la fatigue et les mois de grève, malgré les espoirs déçus, un noyau dur de 80 salariés continue la lutte pour conserver les emplois. D’autant qu’une enquête pour « abus de biens sociaux » a été ouverte en raison de « mouvements de fonds suspects » dans la comptabilité de MBF.

Mots-clés

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. 22 juin 2021, Dijon (Côte-d’Or). Le tribunal de commerce de Dijon vient de prononcer la liquidation de la fonderie automobile MBF Aluminium, entraînant la suppression de 270 postes en CDI, ainsi que des emplois intérimaires et en CDD. De rage et de désespoir, les salariés ont retourné et incendié devant la cité judiciaire une voiture au logo de l’entreprise. Nail Yalcin, le délégué CGT aux avant-postes de la lutte, estime que l’État « aurait dû accompagner la seule offre de reprise qui aurait pu permettre de sauver 110 emplois ».

Voir tous les portfolios