Un hôpital pour soigner les animaux malades des hommes

17 photos

C’est en 2008 que Marie-Pierre Puech a fondé à Laroque, dans les Cévennes, un hôpital pour soigner les animaux sauvages, souvent victimes de l’activité humaine. Pour cette vétérinaire de 63 ans, « soigner les animaux, c’est aussi éduquer les humains ».

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. Patrick Artinian

    Hôpital de la faune sauvage, Laroque (Hérault), le 6 octobre 2021. Un circaète Jean-le-Blanc dans la volière des grands rapaces. Cet aigle migrateur, mangeur de serpents, dont l’espèce est protégée, a été tiré par un chasseur et a perdu un œil. Sur les 3 000 mètres carrés d’un terrain lui appartenant, Marie-Pierre Puech, vétérinaire hyperactive, officiellement retraitée, a édifié en 2008 son hôpital de la faune sauvage.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié