Un stage, «une façon de donner du sens» à l’école

Par

Cinquième volet de notre année auprès des élèves et professeurs de la Section d’enseignement général et professionnel adapté (Segpa) du collège Béranger à Péronne, dans la Somme. C’est le moment des stages : à tout juste 14 ans, les quatrièmes découvrent le monde du travail avec leur premier séjour en entreprise. De leur côté, les troisièmes repeignent les plafonds du CIO ou construisent un portail.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. 29 janvier 2020. Péronne, Somme. Julie (en classe de 4e) agrafe des antivols magnétiques sur des rideaux avant de les placer en rayon chez GIFI, une enseigne de décoration et de mobilier intérieur. Les élèves réalisent des tâches et participent activement à la vie de l’entreprise. Pour Sabar Habla, le directeur de la Segpa du collège Béranger de Péronne, « un stage réussi, en plus de la ponctualité, de l’assiduité et du respect des consignes, c’est d’abord parvenir au terme des 15 jours impartis. C’est aussi la capacité du jeune à s’adapter à ce nouvel environnement, à prendre des initiatives, à faire preuve d’autonomie ».

Voir tous les portfolios