Une jeunesse algérienne

Alors que les jeunes représentent plus de la moitié de la population algérienne, à quoi ressemble le quotidien de ceux qui négocient une place dans leur société autant qu’ils cherchent à y créer une brèche ? Réponse avec trois artistes du webdocumentaire Fabriq Algeria, réalisé par Camille Leprince : les photographes Lamine Ammar-Khodja et Hassen Ferhani (exposés à Paris à l’IreMMO jusqu’au 11 octobre) et le rappeur Diaz et sa chanson El houma.

  • Voir le précédent portfolio sur les dessinateurs algériens en cliquant ici.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Station de bus de Saïd Hamdine, périphérie d’Alger, 2011 (à gauche) et quartier de Bab El Oued, Alger, 2011 (à droite). Le réalisateur Hassen Ferhani (28 ans) est passé à une pratique photographique depuis peu et développe avec ce médium un nouveau rapport au quotidien. La photographie devient témoignage spontané pour capter l’intimité des amoureux ou les envies d’ailleurs

Voir tous les portfolios