mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart mer. 28 sept. 2016 28/9/2016 Édition du matin

J'ai rejoint l'équipe de Mediapart en mai 2011. Auparavant, j'ai été journaliste au service société de Libération pendant dix-sept ans, où je me suis consacré aux affaires judiciaires et à l'investigation. Entre 2007 et 2008, j'ai tenu une "chronique de la contestation" sur un blog, Indociles. Puis j’ai animé pendant un an le Contre-journal de Libération.

J'ai publié plusieurs livres d'enquête : Le banquier noir (Seuil), sur le financier nazi François Genoud, Ils se croyaient intouchables (Albin Michel), sur les acteurs de l'affaire Elf, Des coffres si bien garnis (Denoël), sur la corruption internationale. J'ai été le co-auteur avec Laurent Valdiguié de Machinations (Denoël, réédité chez Pocket), consacré à l'affaire Clearstream, et du Vrai Canard (Stock, réédité en Points Seuil), une première enquête critique sur le Canard enchaînéJ'ai animé un collectif d'enquête, Victor Noir, auteur de deux livres: Nicolas Sarkozy ou le destin de Brutus, et Putsch au PS (Denoël). 

Fin 2012, j’ai publié la Mémoire du plomb (Stock), une enquête sur les années de plomb en Italie et les Prolétaires armés pour le communisme (PAC). En 2016, j'ai coécrit Les cartels du lait (Editions Don Quichotte) avec Elsa Casalegno, une enquête sur l'industrialisation de l'agriculture et ses dérives.

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Un carnet consignait en 2007 les millions libyens de Nicolas Sarkozy

    27 sept. 2016 | Par Fabrice Arfi et Karl Laske
    Mouammar Kadhafi et Nicolas Sarkozy, en décembre 2007, à Paris. © Reuters Mouammar Kadhafi et Nicolas Sarkozy, en décembre 2007, à Paris. © Reuters

    L’ancien ministre du pétrole libyen Choukri Ghanem, retrouvé noyé dans le Danube en avril 2012, a laissé derrière lui un carnet de notes actuellement exploité par la justice. L’ancien dirigeant y a détaillé, le 29 avril 2007, une série de trois versements destinés à la campagne présidentielle de l’ancien chef de l’État.

  • Etiquetage nutritionnel: Stéphane Le Foll au secours des industriels

    19 sept. 2016 | Par Karl Laske

    Dans une lettre adressée à Mediapart, le ministre de l’agriculture minimise les pressions des industriels et de la distribution sur les travaux du laboratoire du professeur Serge Hercberg. Stéphane Le Foll défend le test « grandeur nature » des systèmes d’étiquetage nutritionnel simplifié dont le pilotage a été confié aux lobbyistes de l’industrie, qui doit débuter le 26 septembre.

  • Des chercheurs pris pour cible par le lobby agroalimentaire

    16 sept. 2016 | Par Karl Laske

    Dans un courrier obtenu par Mediapart, les présidents de l’Association des industries alimentaires et de la Fédération du commerce et de la distribution ont demandé à Stéphane Le Foll de « mettre fin » à des travaux du laboratoire du Pr Hercberg, président du Plan national nutrition santé. En cause, une recherche sur l’étiquetage nutritionnel.

  • Lactalis: les secrets financiers de l'empire du lait

    23 août 2016 | Par Karl Laske
    Devant le rond-point du “Zoom” et le siège du groupe Lactalis, à Laval © @fdsea53 Devant le rond-point du “Zoom” et le siège du groupe Lactalis, à Laval © @fdsea53

    À l’appel de la FNSEA, les producteurs de lait ont engagé lundi leur mobilisation à Laval, devant le siège social de l’industriel, numéro un mondial du lait, qui s’entête à faire baisser les prix. Mediapart détaille les avantages fiscaux hors norme obtenus par le groupe d'Emmanuel Besnier, son opacité financière, et ses méthodes de négociation.

  • A Metz, vies brisées et harcèlements en série au ministère de l’intérieur

    22 août 2016 | Par Karl Laske

    Le secrétariat général de l’administration du ministère de l’intérieur (SGAMI) de la région Est a déploré deux tentatives de suicide en juin et novembre dernier. Près de dix agents dénoncent le harcèlement moral de l’encadrement, tandis que le directeur de la logistique est accusé de harcèlement sexuel par plusieurs femmes ayant travaillé sous ses ordres. 

  • Les jeux troubles du bras droit de Trump avec Ziad Takieddine

    20 juil. 2016 | Par Karl Laske et Fabrice Arfi
    Paul Manafort, directeur de campagne de Donald Trump, à la convention républicaine de Cleveland. © Reuters Paul Manafort, directeur de campagne de Donald Trump, à la convention républicaine de Cleveland. © Reuters

    L’actuel directeur de campagne de Donald Trump, Paul Manafort, est soupçonné d’avoir signé un contrat fictif avec le marchand d’armes Ziad Takieddine dans le but de maquiller l’origine occulte d’argent liquide saisi par les douanes en pleine affaire Karachi. Il est aussi suspecté d’avoir facturé d’inutiles sondages pour le camp Balladur lors de la présidentielle de 1995.

  • Plusieurs élus pris dans la tourmente de l’affaire du préfet Alain Gardère

    13 juil. 2016 | Par Michel Deléan et Karl Laske

    Incarcéré depuis avril, le promoteur Antonio De Sousa est soupçonné d’avoir corrompu le préfet Alain Gardère. Mais l’enquête dévoile ses cadeaux à plusieurs maires (LR) de la région parisienne, dont deux conseillers départementaux de Seine-et-Marne. Le maire copéiste d’Ozoir-la-Ferrière aurait bénéficié d’un virement de 500 000 euros pour s’acheter une villa en Corse. Suite de notre enquête en plusieurs volets sur les affaires du préfet Gardère.

  • A Paris, le 23 juin, la police en mode expédition punitive

    5 juil. 2016 | Par Karl Laske et christophe Gueugneau

    Le soir du 23 juin, après la « casse » des vitres du siège de la CFDT, plusieurs unités de police – Compagnie de sécurisation et d’intervention (CSI) et CRS – se sont lancées à la poursuite d’une manifestation sauvage dans le Xe arrondissement. Neuf personnes ont été interpellées, et trois d’entre elles, dont un passant, ont subi des violences injustifiées et des mauvais traitements.

  • A Paris, premier «nassage» d’une bourse du travail

    28 juin 2016 | Par Karl Laske

    En fin de matinée, les CRS ont encerclé la Bourse du travail de Paris dans l’intention de filtrer et d’interpeller les participants de l’AG interpro’. La nasse ordonnée par le préfet a provoqué une manifestation devant les locaux syndicaux.

  • A Paris, la manifestation est cadenassée par la police

    Pendant le tour du bassin de l'Arsenal © CG Pendant le tour du bassin de l'Arsenal © CG

    Entre 20 000 et 60 000 personnes ont manifesté jeudi à Paris contre la loi sur le travail et pour la défense du droit de manifester, après la semaine de cafouillage gouvernemental qui a failli aboutir à une interdiction. L'impressionnant dispositif de sécurité déployé a abouti à une manifestation morne et sans vie.