Karl Laske

J'ai rejoint l'équipe de Mediapart en mai 2011. Auparavant, j'ai été journaliste au service société de Libération pendant dix-sept ans, où je me suis consacré aux affaires judiciaires et à l'investigation. Entre 2007 et 2008, j'ai tenu une "chronique de la contestation" sur un blog, Indociles. Puis j’ai animé pendant un an le Contre-journal de Libération.

J'ai publié plusieurs livres d'enquête : Le banquier noir (Seuil), sur le financier nazi François Genoud, Ils se croyaient intouchables (Albin Michel), sur les acteurs de l'affaire Elf, Des coffres si bien garnis (Denoël), sur la corruption internationale. J'ai été le co-auteur avec Laurent Valdiguié de Machinations (Denoël, réédité chez Pocket), consacré à l'affaire Clearstream, et du Vrai Canard (Stock, réédité en Points Seuil), une première enquête critique sur le Canard enchaînéJ'ai animé un collectif d'enquête, Victor Noir, auteur de deux livres: Nicolas Sarkozy ou le destin de Brutus, et Putsch au PS (Denoël). 

Fin 2012, j’ai publié la Mémoire du plomb (Stock), une enquête sur les années de plomb en Italie et les Prolétaires armés pour le communisme (PAC). En 2016, j'ai coécrit Les cartels du lait (Editions Don Quichotte) avec Elsa Casalegno, une enquête sur l'industrialisation de l'agriculture et ses dérives.

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Affaire Pénicaud: le Quai d'Orsay et Bercy n'ont cessé d'alerter sur un contrat passé avec Havas

    Par
    Muriel Pénicaud, à l'Elysée, le 28 juin 2017 © Reuters Muriel Pénicaud, à l'Elysée, le 28 juin 2017 © Reuters

    Alors que la ministre du travail est fragilisée par l'ouverture d'une information judiciaire sur la « French Tech Night » de Las Vegas, Mediapart révèle qu'une vaste campagne, « Créative France », confiée à Havas pour 8 millions d'euros, est aussi suspectée de multiples dérapages. Durant des mois, les autorités de tutelle ont réclamé plus de transparence et alerté Business France, alors dirigée par Pénicaud, de possibles dérives financières.

  • Muriel Pénicaud est prise dans les filets de «l’affaire de Las Vegas»

    Par

    Des mails dévoilés par Le Journal du Dimanche montrent que l’ex-directrice générale de Business France, désormais ministre du travail, avait été alertée sur les risques juridiques pris par l’organisme, lors des préparatifs de la soirée « French Tech Night » à Las Vegas, en janvier 2016, autour d’Emmanuel Macron.

  • 14 juillet 1953: enquête sur un crime d’Etat à Paris

    Par
    Daniel Kupferstein © Dr Daniel Kupferstein © Dr

    Le 14 juillet 1953, la police a ouvert le feu sur la foule désarmée des manifestants algériens, place de la Nation à Paris, faisant 7 morts et près de 50 blessés par balle. Le documentariste Daniel Kupferstein a mené l’enquête sur les circonstances de ce crime dans un livre qui vient de paraître, Les Balles du 14 juillet 1953.

  • Noyé dans la Deûle: le meurtre «involontaire» des néonazis d’Ayoub

    Par
    Le 13 mai 2012, rue de Rivoli à Paris, devant Serge Ayoub, les deux JNR impliqués, à droite sur la photo, Yohan Mutte et Jérémy Mourain. © Lionel Préau Le 13 mai 2012, rue de Rivoli à Paris, devant Serge Ayoub, les deux JNR impliqués, à droite sur la photo, Yohan Mutte et Jérémy Mourain. © Lionel Préau

    Le 11 novembre 2011, le musicien Hervé Rybarczyk est mort noyé à Lille, poussé dans le canal de la Deûle par des néonazis lillois, membres des Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR), l’ancien « service d’ordre » de Serge Ayoub, aujourd’hui dissous. Les suspects, en partie identifiés depuis deux ans, ont été mis en examen, fin avril, pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner ».

  • Affaire libyenne: les policiers remontent la piste des espèces de Sarkozy 2007

     © Reuters © Reuters

    L’enquête s’accélère. Éric Woerth, l’ancien trésorier de la campagne de 2007, a été entendu comme suspect par les enquêteurs et plusieurs secrétaires et responsables au QG de Nicolas Sarkozy ont été placés en garde à vue et perquisitionnés. Ils ont confirmé des rétributions en espèces et l’abondance de cash.

  • Ras l’Front, le réseau anti-FN qui s’est perdu depuis 2002

    Par
    Manifestants à Paris le 1er Mai 2017. © paris-luttes.info Manifestants à Paris le 1er Mai 2017. © paris-luttes.info

    Créé en 1990 à la suite d’un appel de 250 personnalités, le réseau Ras l’Front s’est éteint après 2002, avant que les questions identitaires n’envahissent le champ politique, à droite puis à gauche. Pour une partie de ses anciens animateurs, ce modèle de mobilisation est devenu inopérant, pour d’autres, un nouvel acte fondateur serait nécessaire.

  • La douane décapite son service national d’enquêtes

    Par

    Le patron de la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières a quitté son poste vendredi 28 avril, après l’annonce d’un « changement de l’équipe dirigeante » justifié par de « graves événements ». Enquêtes judiciaires sur plusieurs équipes, perquisition du siège et « dysfonctionnements » dans la « gestion des projets sensibles » : cinq cadres sont limogés.

  • Le Pen fille et père attaquent Macron sur tous les tons

    Par et
    Marine Le Pen, meeting à Villepinte, le 1er Mai. Marine Le Pen, meeting à Villepinte, le 1er Mai.

    Les fâcheries familiales sont mises de côté. Jean-Marie Le Pen, devant la statue de Jeanne d'Arc, puis Marine Le Pen, en meeting à Villepinte, ont concentré leurs tirs sur Emmanuel Macron. Sur tous les tons et tous les sujets, avec le renfort de Nicolas Dupont-Aignan.

  • Biens mal acquis: des services de l'Etat ont été instrumentalisés contre l’avocat des ONG

    Par et
    L'avocat William Bourdon. © Reuters L'avocat William Bourdon. © Reuters

    William Bourdon, le fondateur de l’ONG Sherpa, initiateur de l’affaire des biens mal acquis visant plusieurs présidents africains, a déposé plainte contre X, le 16 mars dernier, pour « faux, usage de faux et dénonciation calomnieuse ». En 2015, un corbeau a tenté de discréditer l’avocat auprès de la Direction nationale des enquêtes fiscales.

  • Légion d’honneur: dernières promotions sur le ruban

    Par

    L’ancien premier ministre Laurent Fabius, l’actuel directeur de la DGSE Bernard Bajolet et plusieurs représentants de l’industrie de défense sont décorés ou promus, ainsi que quelques revenants. C’est le cas de Michel Roussin, l’ancien directeur de cabinet de Jacques Chirac, pourtant condamné en 2008.