Rachida El Azzouzi

Après douze ans de presse quotidienne régionale et une année de révolution en Egypte, j'ai rejoint Mediapart en novembre 2011. Spécialiste des questions sociales, je parcours l'Afrique du Nord.

Pour me joindre : rachida.el-azzouzi@mediapart.fr

Consulter ici ma déclaration d'intérêts. 

 

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • En Algérie: «On va gagner cette CAN, et ensuite notre liberté!»

    Par
    Manifestations de joie, dimanche soir à Alger, après la victoire en demi-finale de la CAN. © Reuters Manifestations de joie, dimanche soir à Alger, après la victoire en demi-finale de la CAN. © Reuters

    Football et politique sont étroitement liés en Algérie. À l’heure où le pays renoue avec son passé révolutionnaire, la qualification de l’équipe nationale en finale de la coupe d’Afrique des nations, après la victoire face au Nigeria, redonne du souffle collectif et ramène au slogan initial de l’émancipation des années 1950, « We want to be free », qui a muté au fil du temps en « One, two, three, viva l’Algérie ! ».

  • Le compromis obtenu au Soudan laisse perplexe

    Par
    unmondeavif-26-illustr-0

    Anthropologue spécialiste du Soudan, Clément Deshayes revient dans un entretien filmé pour Mediapart sur le compromis trouvé entre les militaires putschistes et la coalition civile. Une bonne nouvelle, juge-t-il en substance, mais l’accord reste de papier. Rien ne dit que l’armée tiendra ses promesses.

  • Le pouvoir est pris dans une sale affaire de missiles en Libye

    L'un des missiles retrouvés le 26 juin. © Fil Twitter d'Oded Berkowitz. L'un des missiles retrouvés le 26 juin. © Fil Twitter d'Oded Berkowitz.

    Des missiles américains vendus à la France ont été retrouvés près de Tripoli dans une base militaire des troupes du général Haftar, l’homme fort de l’est du pays. Malgré les démentis de la ministre des armées, tout laisse penser que Paris a armé les troupes rebelles, en violation de l’embargo des Nations unies.

  • Turquie: Erdogan face à la perte d'Istanbul

    Par
     © Mediapart © Mediapart

    Le président turc a subi un revers majeur avec la perte de la ville qui avait permis sa propre ascension. Comment cette défaite a-t-elle été possible ? Aura-t-elle vraiment des conséquences nationales ? Débat filmé avec Élise Massicard, Camille Lafrance et Max-Valentin Robert.

  • Maïssa Bey: «Ce mouvement nous a rendus fiers»

    Par

    Avec la révolution en cours dans son pays, l’écrivaine algérienne Maïssa Bey redécouvre « un peuple et une énergie incroyables » en pleine reconquête de la dignité. « Même les rapports entre nous ont changé ! Le “hirak” a libéré la parole, les corps et il nous a libérés de la peur », dit-elle.

  • En Algérie, «tout a changé en quatre mois»

    Par
    A Alger, le 28 juin 2019. © Reuters A Alger, le 28 juin 2019. © Reuters

    S’il n’a pas encore obtenu le départ de tous ceux qui incarnent l’ère Bouteflika, le peuple algérien a établi un rapport de force considérable dans la rue. Le 20e vendredi de manifestation s’annonce de grande ampleur car il coïncide avec l’anniversaire de l’indépendance. Entretien avec le politiste Thomas Serres.

  • La Tunisie rattrapée par le terrorisme et le grand âge de son président

    Par
    Les lieux de l’un des attentats à Tunis, le 27 juin. © Mediapart Les lieux de l’un des attentats à Tunis, le 27 juin. © Mediapart

    La Tunisie a été frappée jeudi 27 juin par un double attentat suicide contre des policiers, revendiqué par l’État islamique. Le même jour, le président Beji Caïd Essebsi, âgé de 92 ans, a dû être hospitalisé en urgence après un grave malaise, braquant le projecteur sur une spécificité maghrébine : la santé fragile des dirigeants du Maghreb, qui est un tabou. 

  • Le drapeau berbère soude un peu plus le peuple algérien

    Par

    Le chef de l’armée algérienne espérait diviser le mouvement populaire en agitant le chiffon identitaire et en interdisant le drapeau berbère dans les manifestations. Sa tentative se solde par un échec et une nouvelle atteinte aux libertés fondamentales.

  • La Tunisie s’écharpe sur une révision très contestée de la loi électorale

    Par
    Nabil Karoui, le magnat des médias, candidat à la présidentielle de novembre en Tunisie. © Reuters Nabil Karoui, le magnat des médias, candidat à la présidentielle de novembre en Tunisie. © Reuters

    Attaque contre la démocratie, ou sauvetage du modèle tunisien ? À quelques mois des législatives et de la présidentielle, les députés tunisiens ont voté en urgence une révision de la loi électorale qui risque d'écarter des candidats indépendants.

  • L’accord de libre-échange UE-Tunisie «est un projet colonialiste»

    Par
    Mustapha Jouili. © dr Mustapha Jouili. © dr

    L’économiste tunisien Mustapha Jouili s’alarme des dangers de l’Aleca, le traité de libre-échange actuellement en cours de négociation entre l’Union européenne et la Tunisie. Il dénonce un texte qui va faire de la Tunisie « un atelier de sous-traitance au profit des multinationales européennes ».