Usul. Le «monde d’après» sera altermondialiste ou ne sera pas

Par Usul et Rémi Liechti

Une vingtaine d’organisations syndicales, associatives et environnementales ont appelé à préparer « le jour d’après ». Ce texte peut être vu comme le résultat de vingt ans de travail militant et théorique, qui doit beaucoup au mouvement altermondialiste.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.