Le 5 décembre à la télé: prédire le pire, masquer le réel, infantiliser les consciences

Par

Perturbées par un « jeudi noir » et un espace public « noir de monde », les chaînes d’information en continu se sont attachées à ôter toute possibilité de comprendre ou d’être solidaire. Elles ont agi, CNews en tête, en cadenas mentaux intraitables.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Avez-vous déjà eu le loisir d’assister, en direct, à un putsch informatif ? Un tel pronunciamiento journalistique a eu lieu dans la matinée du jeudi 5 décembre, sur CNews (qui fut jusqu’en 2017 I-Télé), la chaîne tout info appartenant au groupe Canal + et donc propriété du groupe Bolloré via Vivendi.