« Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ? » : le clavier bien tempéré du racisme

Par

Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ? fait un carton en salle : cinq millions d'entrées en trois semaines. Christian Clavier et Chantal Lauby y sont un couple de bourgeois cathos gaullistes dont les quatre filles épousent respectivement un Juif, un Arabe musulman, un Chinois et un Noir. Un film dont le seul propos est de dire que la France doit assumer son racisme en plein jour.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.