C’est un premier effet, modeste, de la COP21 : le congrès que l’industrie pétrolière tenait du 5 au 7 avril à Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques, à l’invitation du groupe Total, pour étudier les meilleures perspectives de forage d’hydrocarbures en haute mer, le MCE Deepwater Development (MCEDD), a été perturbé par près de 300 militants au nom de la justice climatique (voir une vidéo ici).