Silyane Larcher: «Marianne est aussi noire»

Par

L’intellectuelle martiniquaise Paulette Nardal ou la députée Gerty Archimède ont été presque oubliées. Ces femmes noires, et beaucoup d’autres, sont pourtant des figures importantes du féminisme en France. Entretien avec Silyane Larcher, coauteure d’un livre paru aux États-Unis qui rappelle la vivacité et la résonance des combats féministes dans l’empire colonial.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Marianne est aussi noire. » C'est par ces mots que débute le livre Black French Women and the Struggle for Equality, 1848-2016, paru il y a quelques mois aux États-Unis (University of Nebraska Press, non traduit). Nourri par des universitaires de tous horizons, chercheurs aux États-Unis, à Paris ou aux Antilles, cet ouvrage à seize voix retrace la « lutte » des femmes noires, à diverses époques et dans différents continents, « pour l'égalité » dans la France coloniale et contemporaine.