Botul vertigo pour BHL

Par

Bernard- Henri Lévy s'est-il trompé? A-t-il été abusé par un faux alors qu'il braconnait dans le domaine de la direction de l'esprit? Pris la main au collet, il se défend avec une rouerie autosatisfaite, qui ne demande peut-être qu'à être démontée...

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bernard-Henri Lévy aimerait tant s’en tirer à bon compte. Il a été piégé par une imposture littéraire. Il s’est appuyé sur les écrits de Jean-Baptiste Botul, philosophe pétri par Frédéric Pagès (du Canard enchaîné), auquel est attribuée une étude impressionnante: La Vie sexuelle d'Emmanuel Kant (Mille et une nuits, 1999). L’accident éditorial intervient à la page 122 d’un livre à paraître demain (De la guerre en philosophie, Grasset), comme l'a révélé le site du Nouvel Observateur.