Frida Kahlo en Barbie, la famille s’insurge

L’initiative de Mattel pour la journée des droits de la femme a mis en colère la famille de Frida Kahlo, qui a saisi la justice pour contester à la firme le droit d’utiliser l'image de la peintre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour la journée des droits de la femme, Mattel avait cru bon de renouveler ses Barbie et avait notamment choisi la peintre mexicaine, fervente communiste, Frida Kahlo comme « Figure d’inspiration ». Résultat : une poupée au ton très clair et aux sourcils bien sages, ne ressemblant que très vaguement à l’artiste. Et une partie de la famille très en colère, qui a saisi la justice pour contester à la firme américaine le droit d’utiliser l’image de l'artiste, morte à 44 ans.