Jardiner la mémoire numérique

Par

Chargé des destinées d'un pan de la mémoire audiovisuelle française en tant que PDG de l'Institut national de l'audiovisuel (Ina), Emmanuel Hoog publie Mémoire année zéro. Né en 1962, énarque sensible à l'humanisme, féru de culture, Emmanuel Hoog détaille une crise de civilisation fondée sur une crise mémorielle avec chaos, confusion, bulle spéculative, éclatement possible... À la Voltaire, il propose une morale refondatrice: il faut cultiver notre jardin numérique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Non loin de Salt Lake City, sous une colossale montagne de granit, un immense abri creusé à deux cents mètres de profondeur abrite un bien étrange trésor: l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, mieux connue sous le nom d'Église mormone, y conserve une quantité astronomique de documents généalogiques, issus de tous les continents et de toutes les époques. Ces bases de données sont partiellement accessibles au public via le site généalogique mormon www.familysearch.org.