Des sites participatifs infiltrés par les agences de com

Par

Le Journal du net révèle que des contributeurs de certains sites sont en fait des imposteurs rémunérés par des agences de relations de presse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Certains contributeurs de plusieurs sites participatifs ouvrant leurs colonnes aux internautes sont en fait des imposteurs travaillant pour des agences de relations de presse, révèle lundi 9 septembre le Journal du net (JDN).