Hommage à Piotr Rawicz, taraudeur métaphysique de la Shoah

Par

Natif des confins orientaux de la Pologne, rescapé des camps nazis, arrivé à Paris en 1947, Piotr Rawicz (1919-1982) aurait 100 ans ce 12 juillet. Le retrouver, c’est lire Le Sang du ciel (1961), dans lequel il mit toute sa sève et son génie proactif.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 12 juillet 1919, voilà 100 ans, naissait un être d’exception, Piotr Rawicz, dans une ville qui résume tout : l’actuelle Lviv ukrainienne, alors Lwów polonaise après avoir été la Lemberg autrichienne (on a longtemps dit Léopol en français, du latin Leopolis). La ville au lion, dont un bon tiers était juif – dont un bon quart était musicien…