mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart jeu. 29 sept. 2016 29/9/2016 Édition du matin

Ibrahim Maalouf reprend le souffle de Miles Davis

18 janvier 2013 | Par Patrick Artinian

Sur une trompette à quart de ton, inventée par son père pour adapter l'instrument à la finesse de la musique arabe, le musicien franco-libanais Ibrahim Maalouf vient de créer la bande-son du film muet de René Clair, La Proie du vent. Une composition inspirée de celle de Miles Davis pour Ascenseur pour l'échafaud. Rencontre vidéo.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À peine a-t-il commencé à parler que le cinéma s’est dépêché de chanter. La musique, dans ces années d’essor du septième art, c’est le jazz, et son union avec le cinéma est officiellement scellée en 1927 lorsque Alan Crosland réalise Le Chanteur de jazz, premier film parlant de l’histoire.