Laure, seulement Laure

Par Roger-Yves Roche (En attendant Nadeau)

D’où vient Laure, de son vrai nom Colette Peignot ? De Bataille, Leiris et compagnie ? Plutôt de sa bataille à elle, et contre elle : l’enfance, la religion, la société des établis. Une nouvelle édition de ses écrits met enfin l’écrivaine au centre de son écriture.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On croit connaître Colette Peignot, ou Laure (1903-1938). On croit la connaître alors qu’on l’a lue partiellement, voire partialement, dans des éditions plus ou moins complètes, parfois bricolées, biffées, biffurées. Bataille et Leiris y sont pour quelque chose, qui tirèrent les premiers le linceul à eux, l’amour s’emmêlant à Laure, puis la famille, les mots des uns et des autres finissant par couvrir ses écrits à elle.