Enzo Traverso, né dans le Piémont en 1957, est un universitaire de l'engagement et de l'exil. Sa vie et ses travaux semblent infléchir très à gauche ces vers du très à droite Charles Baudelaire, qui closent Le Cygne, l'un des plus beaux poèmes des Fleurs du Mal :