Henri Guillemin en critique tutoyant les anges et les démons d’avant-guerre

Par

Les chroniques littéraires que le grand chercheur, passeur et critique Henri Guillemin publia dans un journal du Caire en 1937-1939, exhumées puis éditées avec un soin fervent, s’avèrent passionnantes à plus de 80 ans d’intervalle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Henri Guillemin (1903-1992), imprécateur invétéré en faveur de la justice sociale et détective impénitent des turpitudes de la bourgeoisie, aura prouvé sa vie durant qu’il est possible d’être profondément littéraire, indéniablement catholique et viscéralement révolté, histoire de se poser avec force en empêcheur d’exploiter en rond.