Ma cité va parler

Par

Un an et demi d’écriture et cinq ans de vie partagée entre un éducateur et quatre jeunes ont abouti à un livre percutant qui raconte à la fois une plongée dans le quotidien d’une cité de Nanterre, une histoire de la société française des dernières années et la découverte du pouvoir des mots.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« En fait, c’est bien d’écrire, on peut tout dire, en plus, comme ma mère ne sait pas lire, je peux encore plus tout dire », explique à son éducateur, lors d’un parloir, l’un des quatre jeunes d’une cité de Nanterre qui ont décidé de mettre par écrit leur quotidien. Le résultat de cet atelier d’écriture, repéré par l’intermédiaire de la revue Article 11 où certains textes avaient été publiés, est un livre percutant, intitulé Nous… La cité, écrit par Rachid Ben Bella, Sylvain Érambert, Riadh Lakhéchène, Alexandre Philibert et leur éducateur, Joseph Ponthus. Il est paru aux éditions Zones, et peut se lire d’au moins quatre manières.