François Mitterrand, un passé algérien dévoilé

Par

Entretien avec l'historien Benjamin Stora, co-auteur de François Mitterrand et la guerre d'Algérie. Diffusé sur France 2 à 22h50 jeudi 4 novembre, ce documentaire expose l'action peu connue d'un Mitterrand, garde des Sceaux du cabinet Guy Mollet, faisant exécuter quarante-cinq condamnés à mort et refusant presque systématiquement les grâces à l'issue des opérations de répression des nationalistes algériens.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«C'est nous les Africains qui revenons de loin», s'époumonaient jadis les coloniaux. La gauche revient d'à peine plus près, selon l'historien Benjamin Stora, qui publie avec le journaliste (collaborateur du Point) François Malye: François Mitterrand et la guerre d'Algérie (Calmann-Lévy, 308 p., 18€). Il s'agit de la version imprimée d'une enquête dans les archives et auprès de survivants ayant donné lieu à un documentaire que diffuse, sous le même titre, France 2, ce jeudi 4 novembre à 22h50.