Joséphine Baker au Panthéon?

Par

La proposition de faire entrer Joséphine Baker au Panthéon ne manque ni de sel ni de sens. Par-delà les apparences d'un objet sexuel offert aux foules, l'artiste américaine s'avéra sujet pensant subversif : une citoyenne libre et libératrice.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Courriel de Suzanne Citron, abonnée de toujours à Mediapart, historienne iconoclaste née en 1922, la curiosité sans cesse aux aguets : « Je soutiens à fond Régis Debray. Sa proposition a éveillé chez moi un intérêt jusque-là absent des débats sur la panthéonisation. Si François Hollande veut redonner un sens populaire, une signification vraiment vivante et inscrite dans un présent accessible à toutes et à tous les Français, qu'il écoute Régis Debray. »