Louis Wolfson est de retour (2) : ma mère, musicienne, est morte

Par

Ma mère, musicienne, est morte de maladie maligne à minuit, mardi à mercredi, au milieu du mois de mai mille977 au mouroir Memorial à Manhattan. Ou Rose is not a rose. C’est le titre du second livre de Louis Wolfson. Avec les premières images filmées de lui, en mars dernier à Porto Rico.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Entrez le nom de Louis Wolfson sur Google. Livres, articles, analyses, colloques, adaptations théâtrales, et les deux mêmes photographies depuis presque trente ans. L’auteur du Schizo et les langues (voir article précédent), si attentif soit-il à l’actualité mondiale, comme on s’en aperçoit en lisant Ma mère, musicienne est morte de maladie maligne à minuit, mardi à mercredi, au milieu du mois de mai mille977 au mouroir Memorial à Manhattan… qui paraît aux éditions Attila, n’est pas vraiment en demande, côté médias.