Faut-il arrêter de faire des enfants pour sauver le climat ?

Entretien avec Emmanuel Pont autour d’un sujet propice aux idées reçues et aux raccourcis dangereux : faire un enfant est-il une aberration écologique à l’heure de la crise climatique ? L’essayiste rappelle que le réchauffement global n’est pas le résultat de la surpopulation sur notre planète.

De plus de femmes et d’hommes affirment faire le choix de ne pas avoir d’enfants pour ne pas contribuer à la surpopulation d’une planète menacée par les dérèglements climatiques. Le phénomène est loin d’être anecdotique : une étude internationale sur l’éco-anxiété de septembre 2021 révélait que près de 40 % des jeunes dans le monde hésitent à avoir des enfants.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Points de rupture

Points de rupture
par Jade Lindgaard
Points de rupture
par Jade Lindgaard
Points de rupture
par Jade Lindgaard
Points de rupture
par Jade Lindgaard

À la Une de Mediapart

Violences sexuelles — Enquête
À LREM, des carences systématiques
Darmanin, Hulot, Abad : depuis 2017, le parti d’Emmanuel Macron a ignoré les accusations de violences sexuelles visant des personnalités de la majorité. Plusieurs cas à l’Assemblée l’ont illustré ces dernières années, notamment au groupe, un temps présidé par Gilles Le Gendre. 
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Migrations — Reportage
En Ukraine, la guerre a déplacé des milliers d’orphelins et d’enfants placés
Les enfants représentent, avec les femmes, la majeure partie des déplacés internes et des réfugiés ukrainiens. Dans l’ouest de l’Ukraine, des orphelins de la guerre et des enfants placés tentent de se reconstruire une vie, loin de leur maison et de leurs habitudes.
par Nejma Brahim
Politique
Des candidats de la majorité préfèrent s’afficher sans Macron
Contrairement à 2017, où la plupart des candidats macronistes avaient accolé la photo du président de la République à côté de la leur, nombre d’entre eux ont décidé cette année de mener campagne sur leur propre nom. Face à la gauche et à l’extrême droite, certains veulent éviter d’agiter « le chiffon rouge ».
par Ellen Salvi
États-Unis
Fusillades dans les écoles : le cauchemar américain
Une nouvelle fusillade dans une école élémentaire a provoqué la mort d’au moins 19 enfants et deux enseignants. L’auteur, âgé de 18 ans, venait d’acheter deux armes à feu de type militaire. Le président Joe Biden a appelé à l’action face au lobby de l’industrie des armes. Mais, à quelques mois des élections de mi-mandat, les républicains s’opposent à toute réforme. 
par François Bougon et Donatien Huet