Vivants de toutes les espèces, unissez-vous !

Par

Bombes à graines résistant aux OGM, greffes d’arbres fruitiers pour échapper à la mainmise de l’État, ralentissement de l’aménagement d’une forêt par la présence d’une plante invasive : un livre appelle à faire alliance avec les espèces animales et végétales pour résister à l’effondrement du monde.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dérèglements du climat, Anthropocène, attaques contre des peuples autochtones au nom de l’extractivisme, effondrement de la biodiversité, écocides : les bouleversements en cours touchent les milieux de vie mais aussi les perceptions et représentations. Dans le sillage des travaux de Bruno Latour, Philippe Descola, Donna Haraway, Anna Tsing, Eduardo Viveiros de Castro, ou encore David Abram, un tournant « non humain » s’est produit dans les pensées de l’écologie. Il fait tomber les humains du piédestal de la civilisation, supposément supérieure aux autres ordres du vivant.