Mickaël Correia

Après avoir collaboré pour Le Monde Diplomatique, Le Canard Enchaîné, La Revue du Crieur et Mediapart, je rejoins la rédaction en mars 2021.

Je travaille sur comment est adressée la question du climat dans les cercles de pouvoir politique et économique ainsi que sur les blocages et conflits d’intérêts qui entretiennent le statu quo en matière de lutte contre la crise climatique.

Par ailleurs, je suis l'auteur de Une Histoire Populaire du Football (La Découverte, mars 2018), et de Criminels climatiques (La Découverte, janvier 2022).

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Une loi criminalisant l’activisme climatique passe en catimini

    Par

    Ce lundi 13 septembre, le Parlement a adopté un projet de loi sur des dispositions d’adaptation au droit européen. Un article créant un nouveau délit d’intrusion sur les pistes d’aéroport y a été inséré. Une réponse répressive aux actions sur les tarmacs menées ces derniers mois par des militants pro-climat.

  • Hydrogène : rêve industriel, cauchemar climatique

    Par
    Inauguration d'une unité de production d'hydrogène pilotée par Shell à Wesseling, en Allemagne. 2 juillet 2021. © Malte Ossowski / SVEN SIMON / SVEN SIMON / dpa Picture-Alliance via AFP Inauguration d'une unité de production d'hydrogène pilotée par Shell à Wesseling, en Allemagne. 2 juillet 2021. © Malte Ossowski / SVEN SIMON / SVEN SIMON / dpa Picture-Alliance via AFP

    L’hydrogène est vanté par les industriels et les gouvernements du monde entier comme la nouvelle énergie « propre » censée nous sauver du chaos climatique. Financé à coups de milliards d’euros d’argent public, l’hydrogène s’avère pourtant nocif pour le climat comme le révèle une dernière étude scientifique.

  • Derf Backderf : de la lutte contre la guerre du Vietnam aux violences policières d’aujourd’hui

    Par
    Extrait de "Kent State, quatre morts dans l'Ohio" de Derf Backderf (septembre 2020). © Éditions Çà et là Extrait de "Kent State, quatre morts dans l'Ohio" de Derf Backderf (septembre 2020). © Éditions Çà et là

    Dans un roman graphique à mi-chemin entre documentaire historique et enquête journalistique, Derf Backderf revient sur la mort de quatre jeunes manifestants à l’université d’État de Kent (États-Unis, Ohio), « Kent State », lors d’un rassemblement contre la guerre du Vietnam en 1970. Une puissante dénonciation des violences étatiques et de l’actuelle militarisation des forces de l’ordre.

  • Rapport du Giec : le changement climatique s’aggrave

    Par
    Des personnes montent à bord d'un ferry afin d'être évacuées alors qu'un incendie de forêt s'approche du village de Limni, en Grèce. 6 août 2021. © STR / NurPhoto / NurPhoto via AFP Des personnes montent à bord d'un ferry afin d'être évacuées alors qu'un incendie de forêt s'approche du village de Limni, en Grèce. 6 août 2021. © STR / NurPhoto / NurPhoto via AFP

    Le Giec a publié lundi 9 août le premier volet de son nouveau rapport d’évaluation sur le climat. Pour les experts de l’ONU, les événements météorologiques extrêmes de cet été ne feront que s’amplifier, si rien n’est fait.

  • Manifestations contre le passe sanitaire : « Macron a franchi une ligne rouge »

    Par
    Meeting contre le passe sanitaire organisé au Trocadéro par le mouvement Les Patriotes de Florian Philippot, Paris, 24 juillet 2021. © MC / Mediapart Meeting contre le passe sanitaire organisé au Trocadéro par le mouvement Les Patriotes de Florian Philippot, Paris, 24 juillet 2021. © MC / Mediapart

    À Paris, alors que le Sénat examinait le projet de loi, des « gilets jaunes » et le mouvement Les Patriotes de Florian Philippot appelaient, respectivement place de la Bastille et au Trocadéro, à se mobiliser ce samedi 24 juillet contre le passe sanitaire.

  • Cy Lecerf Maulpoix : « La lutte climatique demeure encore très blanche et hétérocentrée »

    Par

    Particulièrement menacés par le réchauffement planétaire, de plus en plus de LGBTQI+ investissent le mouvement « climat ». Pourtant, nombre de milieux écologistes, notamment ancrés à gauche, expriment régulièrement des positions homophobes sous couvert de protéger une Nature sacralisée. Entretien avec le journaliste et auteur Cy Lecerf Maulpoix.

  • Belgique : les quartiers populaires en première ligne du chaos climatique

    Par
    Une enfant devant le seuil de sa maison rue des Raines, Verviers, Belgique, 20 juillet 2021. © MC / Mediapart Une enfant devant le seuil de sa maison rue des Raines, Verviers, Belgique, 20 juillet 2021. © MC / Mediapart

    Ville martyre des inondations survenues le 15 juillet dernier en Belgique, Verviers compte une vingtaine de disparus. Les habitants précaires de l’ancienne cité ouvrière ont été les plus durement touchés par cette catastrophe climatique. Reportage au sein du quartier populaire de Prés-Javais.

  • BlackRock : le procès de l’activisme écolo

    Par

    Ce 7 juillet, le tribunal judiciaire de Paris s’est penché sur le sort de deux militants qui avaient participé à l’occupation du siège français de BlackRock début 2020. Plus préoccupée par le sort du mobilier de l’entreprise climaticide que par celui de la planète, la justice a requis la prison avec sursis.

  • La planète brûle, Paris regarde ailleurs

    Par
    Incendie en Californie le 2 juillet © Josh Edelson  / AFP Incendie en Californie le 2 juillet © Josh Edelson / AFP

    Alors que le Nord-Ouest américain subit une canicule amplifiée par le dérèglement du climat, deux hautes instances ont critiqué sévèrement l’inaction climatique de l’État français. Mais cette semaine, les parlementaires ont préféré se focaliser sur leurs délires identitaires.

  • Climat : le Conseil d’État somme le gouvernement d’agir

    Par
    Un homme marche sur des résidus d'arbres morts à la suite d'importantes inondations à Saint-Laurent-du-Var (Alpes-Maritimes), le 4 octobre 2020. © Valery HACHE / AFP Un homme marche sur des résidus d'arbres morts à la suite d'importantes inondations à Saint-Laurent-du-Var (Alpes-Maritimes), le 4 octobre 2020. © Valery HACHE / AFP

    Saisie par la ville de Grande-Synthe (Nord), la plus haute juridiction administrative estime que l’État n’est pas à la hauteur du défi climatique. Le gouvernement a jusqu’à mars 2022 pour « prendre toutes mesures utiles » afin que la France réduise enfin drastiquement ses émissions de gaz à effet de serre.