Quand l’Histoire prend le large

Par

L’historien américain Marcus Rediker publie un ouvrage qui synthétise ses travaux précédents et montre la manière dont le monde s’est façonné depuis l’océan, en dépit d’une approche sur le passé qui demeure « terra-centrée ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Avec Les Hors-la-loi de l’Atlantique. Pirates, mutins et flibustiers, publié au Seuil, l’historien américain Marcus Rediker synthétise plusieurs décennies de recherches sur les hors-la-loi et les vaisseaux, qu’ils soient marchands, militaires, pirates ou négriers. Celles et ceux qui ont déjà lu sous sa plume Les Forçats de la mer, Pirates de tous les pays, L’Histoire cachée de l’Atlantique révolutionnaire, À bord du négrier ou Les Révoltés de l’Amistad retrouveront dans cet ouvrage le sens de la narration et du détail du professeur de l’université de Pittsburg.